Passer le premier de l'an dans les îles

tourisme
Mangareva, motu
©Polynésie la 1ère

Dans les archipels éloignés, la population a profité d'un temps ensoleillé pour ce premier week-end de la nouvelle année. En raison de la Covid-19, le tere matahiti a été annulé. Certaines familles ont donc décidé de se rendre sur le motu.

Un coin de paradis situé à plus 1 600 kilomètres de Papeete. Mangareva et son lagon bleu turquoise, ses motu dispersés autour de la grande terre... Pour les habitants qui possèdent  une embarcation, c'est journée plage pour le premier jour de 2021. 

Dans l'archipel voisin des Australes, le traditionnel tour de l'île à pied a été annulé en raison de la situation sanitaire. Direction donc le motu. "Toute la population, en grande partie, on se rend sur le motu pour pêcher, se baigner", confie Alida Flores, habitante de Raivavae. 

Côté touristique, les pensions de famille affichent complet. "Quand on planifiait les vacances, on a décidé de visiter les Australes. C'est une île très calme, il n'y a pas de voiture, pour nous c'est parfait", admet José, touriste. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live