publicité

Réunion du 1er comité interministériel outremer depuis le début du quinquennat

Huit mois après la remise du livre bleu des outre-mer synthétisant les souhaits des ultramarins pour le développement de leurs régions, le premier ministre fait un point d'étape à l'occasion d'une réunion de tous les ministères concernés.

  • CM/ Serge Zobéide / AFP
  • Publié le , mis à jour le
Le Premier ministre Edouard Philippe a réuni vendredi 22 février à Matignon le premier comité interministériel spécial Outre-mer depuis le début du quinquennat.

Il s’agissait de faire un premier point d’étape, huit mois après la présentation du Livre Bleu.

Une dizaine de ministres étaient présents autour de la table. Edouard Philippe tire un premier bilan de sa politique pour les Outre-mer :

Edouard Philippe / Comité interministériel Outre-mer



​​​​Selon la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, 66% des mesures contenues dans le Livre Bleu ont déjà été mises en œuvre :

Annick Girardin / Comité interministériel Outre-mer


Huit mois après la présentation du Livre-bleu Outre-mer, feuille de route du gouvernement pour les territoires ultramarins, "nous avons bien avancé" mais "il reste un nombre considérable de choses à faire", a admis Édouard Philippe à l'issue du premier comité interministériel des Outre-mer.

Cette instance, "qui permet à l'ensemble des ministres de se rassembler pour discuter des problèmes spécifiques aux Outre-mer, ne s'était jamais réunie sous la présidence d'un Premier ministre", a dit M. Philippe devant la presse. Une dizaine de ministres étaient présents.

Les assises des Outre-mer, grande consultation de plusieurs mois auxquelles ont participé quelque 25.000 personnes, ont abouti en juin 2018 au "Livre bleu Outre-mer", dans lequel le gouvernement a pris des engagements en matière de logement, transports, lutte contre les risques climatiques, sécurité, accès aux soins, développement économique, etc. 

"Huit mois après le Livre bleu, nous avons à la fois bien avancé, et il reste un nombre considérable de choses à faire, d'abord parce que les défis sont considérables, les questions auxquelles sont confrontées les territoires d'Outre-mer sont variées, diverses, et souvent extrêmement sensibles, en matière d'éducation, de développement de l'apprentissage, de développement de l'économie circulaire, de politique de la ville et de politique du logement...", a détaillé le Premier ministre.

Selon la ministre des Outre-mer Annick Girardin, "66% des mesures inscrites dans le Livre bleu sont réalisées ou sont engagées".
Elle a notamment rappelé que chaque territoire d'Outre-mer aura "son site internet +transparence+, qui permettra à tout citoyen de pouvoir suivre les engagements dans les territoires ultramarins et l'utilisation des fonds publics".

"Beaucoup de choses ont été engagées vis-à-vis des territoires ultramarins". "Il y a maintenant beaucoup de décisions à mettre en oeuvre, encore quelques concertations à avoir pour imaginer des solutions spécifiques à des problèmes", a précisé le Premier ministre, qui a "donné des objectifs à chacun des ministres concernés", et programmé une prochaine réunion "dans six mois le 10 septembre".

En matière d'éducation, le ministre Jean-Michel Blanquer a annoncé le lancement de "lycées de la mer" dans chacune des collectivités d'Outre-mer d'ici la fin du quinquennat.

Le secrétaire d'État à l'Intérieur Laurent Nuñez a rappelé que 371 effectifs supplémentaires avaient été déployés en 2018 pour "la police de sécurité du quotidien" en outre-mer, avec des "unités nouvelles, notamment pour la lutte contre l'immigration irrégulière à Mayotte".  

Pour le logement, le ministre Julien Denormandie a mis la priorité sur la question du logement insalubre, "défi particulier" dans les territoires ultramarins, et sur les "dispositifs d'aide à l'accession".

La secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, Agnès Pannier-Runacher, a notamment indiqué que plusieurs enquêtes étaient menées par l'Autorité de la concurrence et la DGCCRF (répression des fraudes) sur les monopoles et les pratiques concurrentielles en Outre-mer.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play