polynésie
info locale

Soupçons d’emplois fictifs au Parlement européen

politique
Parlement européen
Vue du Parlement européen à Strasbourg. ©AFP
Une enquête pour "abus de confiance" a été ouverte par le Parquet de Paris.
Tout est partie d’un courrier adressé par une élue Front National aux magistrats parisiens. 19 députés, dont l’actuelle ministre des affaires européennes, Marielle de Sarnez, sont concernés. Mais pas les trois euro-députés ultra-marins.

Reportage

.

 

Publicité