Sport au-delà du 1 km réglementaire : après le confinement, la libération !

surf
Sport au-delà d'1 km
©Polynésie la 1ère
Les sportifs du fenua attendaient ce moment avec impatience : pratiquer leur activité au-delà du kilomètre imposé durant le confinement. Aujourd'hui, tous apprécient le fait d'aller plus loin. Un bienfait pour le corps, une libération pour l'esprit.

Il était temps ! Renouer avec les kilomètres en montagne, c’est le plaisir de Brigitte. Après un confinement difficile, elle retrouve enfin ses marques sur les 7 kms de la route de Vaitavere à Punaauia. Une véritable bouffée d’oxygène en pleine nature. "C’est surtout bon pour le moral, pour la tête, dans la nature, que de rester à la maison. 1 km, ce n'est pas suffisant...Pendant le confinement, j'ai couru autour de ma maison, c'était monotone. Après j'ai couru autour du quartier. Aujourd'hui, c'est la liberté, il était temps, j'espère qu'il n'y aura pas un deuxième confinement", dit Brigitte une joggeuse.

Bronzer sur l'eau, pas sur la terrasse

 

Comme Brigitte, Michael et ses amis apprécient de nouveau de se retrouver sur l’eau pour une session de foil. Un pur bonheur de glisser à nouveau sur les vagues, sans restriction aucune. "C’est qu’au bout d’un moment à être confiné, c'est un peu fatigant. Du coup, ça fait du bien de sortir à la mer et de pouvoir bouger librement", précise le jeune homme.

Sport au-delà d'1 km
©Polynésie la 1ère

 

Raiarii, adepte de paddle, pense la même chose : "ça fait du bien, depuis le confinement j'avais du mal à faire du sport, ceux qui habitent à côté [de la mer] ont de la chance pour faire du surf, ceux qui habitent plus loin, désolé pour eux".

Sport au-delà d'1 km
©Polynésie la 1ère

 

A ce jeu les rameurs ne sont pas en reste, ils apprécient à nouveau de s’entraîner comme auparavant. C'est le cas de Terenui, rameur, qui constate que "c'est plus agréable de bronzer sur l'eau que sur la terrasse en fait !"

Plus c'est long...

 

Pratiquer son sport au-delà du kilomètre imposé, "c'est encore mieux. Au minimum, il faut faire 40 à 50 minutes de sport pour être bien. Plus, c'est encore mieux", explique Milton Laughlin, éducateur de va’a.

Sport au delà d'1 km
©Polynésie la 1ère

 

En termes de sport en plein air, le centre de va’a de Faa’a accueillera samedi matin une cinquantaine d’enfants des quartiers pour des activités nautiques diverses. Une reprise attendue par tous après 1 mois de confinement…