Affaire Radio Bleue : de la prison ferme pour les trois suspects

justice tahiti
tribunal
©Polynésie 1ère
La décision dans l’affaire Radio Bleue a été rendue ce mardi 16 mai. Emile Vernaudon, Gilles Tefaatau, et Joinville Pomare ont tous les trois été condamnés à de la prison ferme et 5 ans d'inéligibilité.
L’affaire politico-financière met en cause l’ancien maire de Mahina, Emile Vernaudon, son ancien directeur de cabinet, Gilles Tefaatau, et l’ancien président de l’association gérant de Radio Bleue Joinville Pomare pour "détournements de fonds publics", "abus de confiance", "faux et usage de faux". La justice leur reproche d’avoir détourné les subventions attribuées à des fins politiques.

Ce mardi, les trois mis en cause ont été condamnés à de la prison ferme. Joinvile Pomare a écopé de 6 mois de prison ferme, Gilles Tefaatau de 4 mois de prison ferme, et Emile Vernaudon a 1 an de prison ferme.

Ils sont tous condamnés à une peine d'inéligibilité de 5 ans avec interdiction d'exercer une fonction publique et 5 millions d’amende. Ils devront également rembourser à la mairie de Mahina des dépenses versées sans convention à Radio Bleue de 2002 à 2008. Un peu plus de 3 millions pour Gilles Tefaatau, 27,4 millions pour Joinville Pomare et 65,5 millions pour Emile Vernaudon.

Ils ont 10 jours pour faire appel.