polynésie
info locale

Buzz : ce clip local qui vous invite à danser sur Stromae !

solidarité tahiti
Buzz AlorsOnHandidanse
©Alors on handidanse - Walid Jackson Tahiti
Depuis quelques jours, une vidéo circule massivement sur les murs Facebook du fenua. Plus de 6500 vues pour un clip qui vous propose de danser sur le tube de Stromae "Alors on danse" et de partager votre vidéo. Et on dirait que ça fonctionne...

Dansez et partagez votre vidéo

Voila un buzz bien rafraîchissant et qui met de bonne humeur. Il nous invite à "entrer dans la danse", avec un principe très simple :
1- Se filmer quelques secondes en train de danser sur la musique bien connue de Stromae "Alors on danse".
2- Partager sa vidéo sur Facebook ou Twitter, en ajoutant le hashtag #AlorsOnHandidanse et le lien vers le site web qui présente le projet en détails : http://www.touscoprod.com/fr/alorsonhandidanse.

Et le moins qu'on puisse dire, c'est que beaucoup se sont déjà pris au jeu, comme on le voit dans le clip :
 

Soutenez une belle cause locale

Pour mieux comprendre l'objectif de ce buzz, nous avons interviewé Emmanuel Schneider, qui coordonne le projet "Alors on handidanse".

Ia ora na Emmanuel, alors pourquoi ce clip ? 
On a imaginé cette vidéo pour porter le message essentiel du projet "Alors On Handidanse", qui est qu'on peut tous danser et laisser notre corps s'exprimer à travers la danse, qu'on soit valides ou handicapés.
C'est pour ça que, dans le clip, on voit plein de gens danser, avec leurs différences mais tous ensemble.

Qui sont les personnes qu'on voit danser dans le clip ? 
Ce sont plein de marraines et de parrains du projet, qui ont eu la gentillesse de nous envoyer leurs quelques "pas de danse" sur la musique de Stromae. Beaucoup sont de Tahiti, mais on reconnait aussi une maman et son bébé qui nous ont envoyé la vidéo de Fakarava, et on en a même reçu de bien plus loin ! Teddy Teng, qui est un jeune polynésien qui vit en ce moment au Vietnam, nous a envoyé une vidéo très sympa, et nous avons aussi eu la chance de recevoir une chorégraphie complète de la troupe O Tahiti Nui, qui est en métropole. Chacune de ces vidéos nous a fait chaud au coeur.

Et le dernier en date c'est Walid Jackson, bien connu à Tahiti pour son "moonwalk" inimitable :

Au final, ça sert à quoi toutes ces vidéos ? 
A faire parler du projet "Alors on handidanse", d'une manière joyeuse et ludique. C'est aussi une manière de montrer que le handicap, comme plein d'autres sujets un peu "tabous" dans nos sociétés, peut être abordé sans complexe et de manière très positive. C'est aussi l'un des objectifs de notre projet : changer les regards sur le handicap.

Comment peut-on aider le projet, à part en dansant ?

En faisant un don ! Car même si on est très heureux d'avoir des milliers de "like" et de partages sur les réseaux sociaux, le SEUL moyen de permettre à ce beau projet local de se poursuivre, c'est d'aider avec un don.

On peut faire un don :
- A la Fraternité Chrétienne des Handicapés, centre de la Mission. A l'accueil.
- Dans toutes les boutiques Vini (sauf Mahina).
- Sur le site www.touscoprod.com ci-dessous :


Et il faut signaler que sur internet ce sont des dons contre récompenses, donc en échange du don on peut, par exemple :
- Recevoir 1 DVD du film lorsqu'il sera terminé,
- Recevoir 1 exemplaire du livre "Je suis née morte" de Nathalie Salmon-Hudry,
- Participer à la fête de fin de tournage du film documentaire,
et d'ici quelques jours, deux très belles oeuvres d'art locales seront aussi proposées. 

Et un immense mauruuru à tous les donateurs qui ont été très généreux et qui nous ont permis d'atteindre, aujourd'hui même, 50% de notre objectif final. C'est déjà magnifique.




Publicité