Charlie Hebdo, 5 ans après : un procès pour l’histoire

terrorisme tahiti
Charlie Hebdo
©polynesie.la1ère
Le procès des attentats terroristes de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l'hyper cacher s'est ouvert ce mercredi 02 Septembre à la cour d'Assises spéciale de Paris. Des  attaques qui avaient fait 17 morts les  7, 8 et 9  Janvier 2015. Le procès doit durer jusqu'au 10 Novembre.
 

7 janvier 2015, l’horreur…


Plus de 2 mois d'audience à la cour d'Assises spéciale de Paris pour retracer 3 jours d'horreur. L’horreur commence le 7 janvier 2015. Les frères Kouachy déciment à la kalachnikov, la rédaction de Charlie hebdo. 12 morts.11 blessés. Les 8 et 9 janvier, le 3ème djihadiste Amedy Coulibaly tue une policière municipale à Montrouge, puis assassine 4 clients de l'hyper cacher de la Porte de Vincennes et retient 28 otages. Les 3 terroristes sont abattus par le GIGN. 3 jours d'horreur, 17 morts, une vingtaine de blessés. Tout un Pays marqué á vie.  
 

Une Polynésie endeuillée et solidaire


Au fenua comme sur l'ensemble du territoire national, les drapeaux de tous les édifices publics sont en berne. Une minute de silence est organisée au haussariat et à la Présidence en hommage aux victimes des attentats mais aussi pour soutenir l'appel du Président de la République à l'unité nationale et à lutter contre les fanatismes et le terrorisme. Des rassemblements républicains silencieux sont organisés á Tahiti mais également à Moorea, Raiatea, aux Marquises et aux Australes. Sous la bannière commune "Je suis Charlie", toutes les rédactions sont mobilisées pour défendre la liberté d'expression et la démocratie.
 

Un procès pour l’histoire


5 ans plus tard, ce sont donc  les 14 complices présumés qui sont jugés. Ils sont soupçonnés d'avoir fourni voitures, armes, argent aux 3 terroristes.
Ce procès qui est une dure épreuve pour les familles des victimes et les survivants, est un procès historique. Il est le 1er procès terroriste filmé. Les images ne seront pas diffusées en direct mais versées aux archives nationales comme document historique. Elles ne seront accessibles que dans 50 ans.
 

Tout ça pour ça ….


Le procès à Paris doit durer jusqu'au 10 septembre. Il réunit 200 parties civiles. Traumatisé à vie par l'attentat djihadiste qui a décimé sa rédaction, Charlie Hebdo a confié la couverture du procès à l'écrivain Yannick Haenel et au dessinateur Boucq.

A  l'occasion du procès de l'attentat contre "Charlie Hebdo", le journal satirique publie à nouveau les caricatures qui lui avaient valu  la colère  des djihadistes.

“Nous ne nous coucherons jamais. Nous ne renoncerons jamais”

justifie le directeur de l’hebdomadaire 


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live