Création d’une fourrière pour chauffards récidivistes

sécurité tahiti
Création d’une fourrière pour chauffards récidivistes
Création d’une fourrière pour chauffards récidivistes ©Polynesie La1ere
L’arsenal répressif de lutte contre les violences routières s’intensifie.
 
L’année 2018 a été catastrophique en termes d’accidentologie sur les routes. Trente six personnes ont été tuées, c’est le pire bilan enregistré depuis cinq ans. Face aux comportement dangereux : consommation d’alcool, de cannabis et vitesse excessive ; les pouvoirs publics vont continuer de sévir.

La hausse de 23,6% des conduites en état d'ivresse pousse l'Etat à renforcer les contrôles. Le gouvernement polynésien et son ministre des transports, René Temeharo, vont accompagner cette lutte en proposant le vote d’une loi de pays autorisant la saisie des automobiles des délinquants de la route en situation de récidive. La création d'une fourrière sera donc nécessaire.
 
Création d’une fourrière pour chauffards récidivistes
Création d’une fourrière pour chauffards récidivistes
Les Outre-mer en continu
Accéder au live