Du rififi au club de football de l'AS Pirae

sport tahiti
aspirae
Le club de Marama Vahirua se hisse régulièrement au plus haut niveau de la compétition ©Sportstahiti.com
L’élection de Heimana Salem est contestée par l’ancien bureau. Le président sortant Pierre Kautai estime irrégulière la constitution de la nouvelle équipe. Et veut porter plainte. A ce jour, la fédération de football ne reconnaît que la présidence de Pierre Kautai.





C’est l’omerta au sein de la section football de PIRAE. Y aura-t-il une plainte déposée par le nouveau bureau contre l’ancienne équipe ?
Ce lundi matin, le président récemment élu a déclaré qu’il s’attachait dans un premier temps à faire un état des lieux des projets en cours. La nomination de l’équipe de Heimana Salem vient d’être publiée au Journal Officiel.

Pas question de laver le linge sale en public. Pas question d’évoquer une quelconque affaire de détournement de fonds. Le président de l’AS Pirae estime "qu'il faut dénoncer le manque d'orientation du club au niveau sportif. Quand on regarde le bureau de l'AS Pirae, c'est lamentable ! Le bureau ne fait pas d'effort pour essayer de faire vivre l'association qui ne favorise que les seniors, l'école de foot et les jeunes, ce n'est pas leur problème".

Deux présidents pour un seul club

L’ancien bureau de l’AS PIRAE se dit scandalisé par l’élection du bureau de Heimana Salem. Le vice président de Pierre Kautai, pourtant sortant qui se proclame réélu, annonce un dépôt de plainte pour irrégularité de constitution de la nouvelle équipe. Heifara Salmon est selon ses propres termes "scandalisé par le comportement de la majorité des joueurs soutenant le nouveau président". Parmi eux, Neia Bennett et Marama Vahirua.

La fédération tahitienne de football ne reconnait que la présidence de Pierre Kautai, puisque les statuts du nouveau bureau n'ont pas encore été déposés à la fédération. Pour Charles Ariiotima, son président, "il y a eu des tiraillements au sein de l'AS Pirae. La Fédération ne va pas rentrer dans ces problèmes internes. A l'heure qu'il est, si l'élection est bien validée au J.O.P.F., aucun dossier ne nous est parvenu ! Pour nous, Pierre Kautai est toujours président !".
Quant à savoir si l'affaire pourrait prendre une tournure judiciaire, "des plaintes vont bien être déposées" précise Charles Ariiotima, "on attend l'avis de la justice".





Les Outre-mer en continu
Accéder au live