En cas de cyclone, communiquer reste encore possible

cyclones tahiti
En cas de cyclone, communiquer quand tout est coupé
©Polynésie 1ère
Les communications vont-elles êtres impactées en cas de cyclone ? L'Office des postes et des télécommunications prend des mesures tandis qu'une nouvelle application permet de communiquer sans réseaux et sans forfait.

En cas de vents violents pouvant atteindre 160 km/h, l’office des postes et des télécommunications se prépare au pire. Sur l’ensemble de la Polynésie, il y aurait un impact moindre sur les 55 000 lignes de téléphones fixes, mais via les téléphones mobiles, 220 000 au total, il faut s’attendre à une saturation voire une coupure totale selon les risques, mais les plus impactés seront les atolls :
En cas de cyclone communiquer reste encore possible - Vaihere Tauotaha et Hiro Terorotua

Ecoutez Vetea Dutrouche de l'OPT :
Aux administrés des îles de se rapprocher des mairies.
D'autres professionnels ont créé l’application Firechat qui pourra certainement répondre à un problème de communication sans passer par un opérateur, ni par Internet, car il s’agit uniquement d’échanges de messages et de photos. Derrière ce dispositif totalement gratuit, Marc Collins et Thierry Lehartel de la société Smart Tahiti Networks.

Ecoutez Thierry Lehartel, co-fondateur de Smart Tahiti Networks :
En cas de cyclone, communiquer quand tout est coupé
L'appli Firechat ©Polynésie 1ère
Cette application, dédiée exclusivement aux Iphone et Android, est mise sur le marché depuis 3 jours et ne peut répondre qu’au problème de communication.
Ultime solution : le haut-commissariat organise un exercice de préparation au cyclone en collaboration avec toutes les communes de la Polynésie, le 20 octobre prochain.

Retrouvez ce reportage ce soir dans notre Ve'a à 18h30 et notre JTà 19h
Les Outre-mer en continu
Accéder au live