polynésie
info locale

Une étude sur l'amélioration de la qualité des perles primée par l'UNESCO

économie tahiti
Caroline Dubé primée par l'UNESCO
©Outremer 1ère
Grâce à ses recherches destinées à améliorer la qualité des perles de Tahiti, une Québécoise, Caroline Dubé a reçu, le prix jeunes talents de la fondation l’Oréal et l’UNESCO, en faveur des femmes et la science.
Le prix Jeunes talents L'Oréal-UNESCO " Pour les Femmes et la Science " a été décerné, à Paris, ce mardi 8 octobre.

Parmi les 35 lauréates, six femmes ont été récompensées pour leurs travaux en outremer. Parmi elles, la Québécoise, Caroline Dubé. Ses recherches ont pour but de trouver de nouvelles solutions afin d’améliorer la qualité des perles issues de l’huitre Pinetada Margaritifera, de Polynésie.

La biologiste marine et écologiste spécialiste des récifs coralliens s'est dite " très fière " de recevoir ce prix d'autant que ses travaux concernent un secteur au coeur de l'économie polynésienne.
 

Caroline Dubé " c'est une thématique qui est au cœur des Polynésiens "


C'est la première fois que la fondation L'Oréal en collaboration avec l'UNESCO a remis son Prix à des chercheuses travaillant en Outre-mer. Les doctorantes et post-doctorantes recevront des dotations allant d'1,8 à 2,4 millions de francs et participeront à un programme de formation au management. 

 
©polynesie
Publicité