Fakarava : le gang des requins mange à sa faim

animaux tahiti
Fakarava, le gang des requins y mange à sa faim
A Fakarava, ils ne meurent pas de faim. ©Laurent Ballesta

Les petits poissons attirent les gros. Particulièrement dans la passe de Fakarava lorsque certaines espèces viennent y pondre, ce qui attire des centaines de requins. Un véritable festin.

Qui n’a pas vu ces superbes images prisent par Laurent Ballesta, photographe sous-marin réputé mondialement, de cette concentration de squales dans la passe de Fakarava ? Plus de 700 requins gris photographiés et filmés en train de chasser dans cet endroit précis de l’atoll. « Une densité 3 fois plus importante que sur n’importe quel autre récif », écrit Loïc Scz, qui a étudié à l’université de Montpellier.

Fakarava, le gang des requins y mange à sa faim
Chacun pour soi. ©Laurent Ballesta.

Cette concentration n’est pas le fait du hasard, même si dans cette passe « il y a bien plus de prédateurs que de proies ». D’après les observations, « il faudrait que la zone produise 90 tonnes de poissons par an quand on estime qu’elle n’en produit que 17… »

Livraison à domicile

 

Alors pourquoi autant de squales restent principalement dans ce spot pour se nourrir ?

Tout simplement parce que de nombreuses espèces de poissons viennent s’y reproduire. De quoi profiter « d’une livraison à domicile » explique Loïc Scz.

Fakarava, le gang des requins y mange à sa faim
Un lieu de ponte unique qui sert de cantine aux requins. ©Laurent Ballesta.

Sans oublier que la configuration et l’orientation de la passe favorisent aussi « la dispersion des œufs vers l’océan ».

Des conditions idéales qui permettent au gang des requins polynésiens d’y manger à sa faim.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live