polynésie
info locale

La FEPSM réclame plus de moyens pour sensibiliser sur la sécurité en mer

sauvetage Tahiti
FEPSM
©FEPSM
Les personnes disparues la semaine dernière entre Marokau et Hikueru étaient à bord d’un bateau dans lequel il n’y avait aucun équipement de secours. La fédération d'Entraide Polynésienne de Sauvetage en Mer regrette de disposer de peu de budget pour sensibiliser les marins.
Après 20h de recherche, les 7 disparus de Marokau ont été retrouvés sains et saufs. Vendredi 28 octobre, à 10h, le bateau a franchi la passe de Hikueru où il était attendu depuis jeudi. L’embarcation a été prise dans une mer démontée entre Marokau et Hikueru. Le bateau n’avait aucun équipement de secours à son bord.

Le Centre de coordination et de sauvetage aéro-maritime (JRCC) TAHITI rappelle que l’armement de sécurité à bord des navires doit être impérativement adapté à la navigation envisagée. Un message relayé également par la fédération d'Entraide Polynésienne de Sauvetage en Mer. "On a pas al posssibilité de se déplacer pour faire cette sensibilisation", explique Alain Côme, secrétaire général de la FEPSM.

sauvetage en mer

 

Publicité