Le gouvernement suspend les dossiers de plusieurs communes

gouvernement tahiti
Edouard Fritch
©D.R
A l’issue du conseil des ministres de ce mercredi, le gouvernement a décidé de mettre en place un moratoire sur une vingtaine de dossiers concernant plusieurs communes.
Le gouvernement ne s’en cache pas, c’est une conséquence directe de la résolution adoptée par le Syndicat de Promotion des Communes (SPC) lors du 27ème congrès des communes de Polynésie française. Edouard Fritch n’a pas apprécié l’ultimatum et était même « amer » par rapport à la résolution prise. Aujourd’hui, il tape donc du poing sur la table. Lors du conseil des ministres de ce jeudi, la décision a été prise de suspendre l’examen des dossiers présentés par une vingtaine de communes de Polynésie française. Conséquence direct du comportement des maires ? « Nous ne sommes pas sur un jeu politique » a cependant déclaré Jean-Christophe Bouissou, porte-parole du gouvernement, au micro de Gilles Tautu :
Interview de Monsieur Jean-Christophe Bouissou ©Polynésie 1ère


Les Outre-mer en continu
Accéder au live