polynésie
info locale

[MàJ] Domingo et Flohr désignés délégués au Secosud : les coulisses des tractations

politique Hitiaa O Tera
conseil municapl hitia
©Polynésie 1ère
Jeudi 2 février, le conseil municipal de Hitia'a o Te Ra s'est déroulé dans une ambiance quelque peu électrique. C'est lors de ce conseil qu'un changement de majorité s'est effectué au profit de Henri Flohr et Dauphin Domingo entrainant une bascule au sein du Secosud.

Antonina Moarii, Teuira Letourneux, Abel Tehotu et Dorita Royer, quatre nouveaux adjoints pour remplacer ceux qui étaient proches de Jacqui Drollet et dont les délégations de signature ont été retirées (Gisèle Tefaatau, Alphonse Saminadame, Tera Teinauri et Frangelica Bourgeois). De nouveaux adjoints élus à 23 voix "pour" et 6 voix "contre".

Le tavana de Tiarei, Dauphin Domingo a ainsi récupéré sa majorité grâce à son alliance avec Henri Flohr.
Une majorité qui bascule dans les communes associées de l'Est de Tahiti et c'est l'intrusion du problème SECOSUD.

Conséquence directe : Jacqui Drollet (UPLD) et Abel Tehotu (Tahoeraa), fervents opposants à EDT-Engie au sein du SECOSUD, sont éjectés et remplacés par Henri Flohr (Tapura) et Dauphin Domingo (Tapura).
Les deux hommes ont été désignés délégués au sein du SECOSUD, avec 22 voix "pour", 6 "contre", et 7 bulletins blancs. Un revirement de situation qui permettrait à EDT-Engie de tirer son épingle du jeu. Jusqu'alors minoritaire face au petit poucet Teva rua nui, le géant EDT-Engie pourrait repasser devant dans la course à l'attribution de ce marché de 31 milliards de Fcp.

Dans les tractations : des extensions d'électrifications, du côté de Dauphin Domingo, notamment pour 9 foyers de Tiarei sans électricité depuis 1 an.
Pour Henri Flohr, il s'agit de soutenir "leur ami", Anthony Jamet, président du SECOSUD, élu Tapura mis en minorité au sein du Syndicat. Mais également, avec quatre de ses proches élus adjoints, dont 3 sans emploi : les voilà désormais avec une indemnité d'adjoint de 104.000 Fcp par mois.

Le Syndicat pour l'électrification des communes du sud de Tahiti (SECOSUD) doit faire un choix d'ici le 28 février. La société retenue va bénéficier d'un marché de distribution et de transport pour les 17 prochaines années. Anthony Jamet, le président du SECOSUD, met en avant l'intérêt de la population.
EDT-Engie, mal parti il y a un mois avec seulement 3 voix sur 8 en sa faveur, reviendrait favori au sein de SECOSUD.
Les négociations économiques deviennent donc politiques et se règlent désormais au sein des conseils municipaux de la côte Est. Reste à savoir combien de temps durera cette nouvelle majorité de circonstance.
Domingo et Florh désignés délégués au Secodud, les dessous d’une tractation

secosud


Retrouvez le reportage complet dans nos journaux télévisés de ce jeudi 2 février sur Polynésie 1ère
Publicité