Jennifer Aniston n'en a pas fini avec la Polynésie

people tahiti
Jennifer Aniston
©Francetvinfo
Suite à la noyade de l'assistante d'un de ses invités, lors de sa lune de miel à Bora-Bora, Jennifer Aniston devrait être entendue par la justice américaine. Les enquêteurs cherchent à savoir comment la victime s'est procuré les stupéfiants consommés avant sa mort.
En août dernier, la lune de miel de Jennifer Aniston virait au drame. Juste après le départ du couple de Bora-Bora, le corps sans vie de Carmel Musgrove, l'assistante du producteur Joel Silver, invitée par le couple, avait été retrouvé près de son bungalow à Bora-Bora. La jeune femme était partie nager dans la soirée et avait été retrouvée morte au petit matin.

Une enquête pour « recherche des causes de la mort » avait alors été ouverte par le parquet de Papeete. Une autopsie réalisée à Tahiti en présence d’un légiste dépêché par les autorités américaines avait permis de déterminer que la jeune femme s’était noyée. L’autopsie avait aussi révélé une imprégnation d’alcool et de produits stupéfiants : un mélange de cocaïne et de cannabis.

Des traces de drogue avaient aussi été retrouvées dans le bungalow de l'hôtel de luxe qu'elle occupait. En l’absence d’infraction, la justice française a classé l’affaire contrairement à la justice américaine. Trois mois après les faits, des investigations sont en cours pour déterminer où la victime a pu se procurer les drogues consommées avant sa mort. Jennifer Aniston et son mari Justin Theroux vont être entendus par les autorités américaines dans le cadre de cette enquête.

L'avocat de Jennifer Aniston a précisé que sa cliente avait déjà quitté l'île lorsque le drame est survenu. Selon le parquet de Papeete, les enquêteurs américains n’ont pas encore fait de demande à la justice française pour venir poursuivre leurs investigations à Bora-Bora.