Le charter a le vent en poupe au salon du tourisme

tourisme tahiti
salon2
©P.1ère
Parmi les exposants: trois stands dédiés au charter, la naviguation dans les îles avec ou sans équipage est en pleine expansion. Une centaine de bateaux sont à la location sur le territoire et les sociétés charter font l'acquisition de bateaux de plus en plus grands et de plus en plus luxueux.
Trois stands dédiés sont dédiés cette année au charter sur le salon du tourisme. 80 à 100 bateaux sont en location à Tahiti avec ou sans équipage. Les prix varient de 50.000 FCP par personne la semaine pour la location d’un bateau occupé par 8 personnes et sans équipage à trois millions de FCP la semaine pour un navire luxueux avec hôtesse et skipper.

L'activité en pleine expansion avec notamment une clientèle d’Amérique du sud et des pays de l’est. La société Dream Yacht Charter vient notamment d’acquérir trois nouveaux catamarans de luxe basés à Raiatea (6 cabines doubles avec sdb privative et clim). François Guais commercial dans cette société, précise que "le gros de l'activité se situe d'Octobre à Avril. La Polynésie est un site idéal avec ces lagons qui permettent à des passagers qui n'ont jamais mis les pieds sur un bateau de naviguer en toute sécurité".
salon2
©P.1ère
Pour Monette Aline directrice (Tahiti yacht Charter), "le profil de notre clientèle c'est 50% d'européens, 30% viennent d'Amérique du Nord, (Etats-Unis et Canada), à qui viennent s'ajouter 10% de "locaux", le reste étant constitué de marchés émergeants comme le marché chinois".   

Reste le problème du recrutement : difficile de trouver sur le marché des hôtesses et skippers polynésiens formés.
salon3
Le yacht de Monette Aline ©P.1ère

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT
Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est rendu vendredi matin à la salle Aorai Tini Hau, à Pirae, accompagné du ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou, afin de procéder à l’ouverture du 16 ème Salon du tourisme de Tahiti et ses îles.

Cette nouvelle édition regroupe 184 professionnels du tourime, répartis dans 181 stands, et ce dans le but de promouvoir nos îles sur le marché local. « Je salue tous les professionnels pour leur engagement au service du développement de notre première industrie et  le public qui, chaque année plus nombreux, fait de cet évènement un véritable succès », a indiqué le Président dans son allocution d’ouverture.

Edouard Fritch a évoqué les indicateurs positifs du tourisme en 2014, en mettant en exergue une hausse de 10% de la fréquentation touristique. Une tendance positive a été observée également sur 2015 même si les résultats n’ont pas encore été complètement compilés. Le Président a notamment mis en avant le partenariat entre le gouvernement, les professionnels et administrations qui a permis une véritable croissance du tourisme polynésien. Il a salué notamment le travail du ministre du Tourisme, qui a su réunir le gouvernement et les acteurs du secteur, avec un plan stratégique et une feuille de route définissant clairement les missions de chacun.

« C’est aussi le travail des compagnies aériennes, Air Tahiti, Air Tahiti Nui et Air France qui se sont accordées pour assurer la continuité du voyage de leurs passagers jusque dans nos îles », a ajouté Edouard Fritch. Il a souligné l’importance de la visibilité des îles de Polynésie sur le réseau des deux compagnies internationales et de leurs partenaires.

Dans son discours le Président a également évoqué le travail du gouvernement avec les communes, et la mise en place de pôles locaux de developpement du tourisme, réunissant les membres des comités du tourisme (prestataires et hébergements), les élus locaux, les administrations territoriales, afin de concevoir des produits touristiques pour chacune de nos îles, et fédérer tous les acteurs dans l’objectif d’offrir un séjour de qualité aux visiteurs.

« De nombreux chantiers sont déjà en cours : le développement du tourisme nautique, de la randonnée, de la croisière (avec, notamment, des aménagements à Fakarava), la prospection des marchés d’Amérique du Sud, de la Chine ou encore du Pacifique, l’aménagement de Vaitupa, du Musée Gauguin, en collaboration avec le ministre de la Culture et bien d’autres encore », a également rappelé le Président.

Pour conclure, le Président a évoqué la stratégie de Tahiti Tourisme, « Les îles du Mana », axée sur la promotion de Tahiti et ses îles au travers de leurs multiples facettes, et unies par leur force spirituelle. « Il est essentiel que l’industrie du tourisme replace le Polynésien au centre de son développement et qu’elle se développe par et pour les Polynésiens […] ce « Mana » c’est nous, notre histoire, notre patrimoine. Soyez donc les premiers promoteurs de « Tahiti et Ses Iles », a souligné le Président.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live