Les gendarmes font la chasse aux engins trafiqués

faits divers tahiti
destruction engins
©Polynésie 1ère
Une cinquantaine de kits permettant aux deux roues d'atteindre de grandes vitesses ont été détruits ce jeudi 26 février à Motu Uta.
Jeudi matin, une cinquantaine de kits permettant aux deux roues d’atteindre des vitesses folles ont été détruits à Motu Uta, à Papeete. Ces kits sont vendus dans le commerce mais uniquement pour la compétition sur circuit.
Les gendarmes font la chasse aux engins trafiqués


 Les précisions de l’adjudant Frédéric Baudy de la brigade mobile, interrogé par Jacques Damour :

(F) DESTRUCTION PIECE MOTO MIDI


L’amende pour ce type d’infraction va de 8.000 fcp à 280.000 fcp et le délit est passible de six  jours à six mois d’emprisonnement.
 

Les pièces ont été détruites à Motu Uta :

Explications de l'adjudant chef Régis Croxo de la brigade motorisée :

 Benoit Layrle , directeur général du syndicat Fenua Ma a gracieusement prêté des engins pour détruire ces kits :


Les Outre-mer en continu
Accéder au live