Ligue contre le cancer : "A tauturu ia na" au chevet des évasanés

cancer tahiti
Ligue contre le cancer : "A tauturu ia na" au chevet des évasanés
Ligue contre le cancer : "A tauturu ia na" au chevet des évasanés ©Polynesie la1ere
A Paris une centaine de malades Polynésiens se font soigner dans les hôpitaux pour des pathologies lourdes.

Ils sont logés dans l’un ou l’autre des cinq centres d’accueil mis à leur disposition. Leur transfert, leurs soins et leur séjour sont pris en charge par la CPS. Sur place, trois associations leurs viennent en aide. Chaque patient réagit différemment face à la maladie et au changement de cadre de vie. Loin de leur famille, certains réclament davantage d’attention et souffrent du mal du pays là où d’autres choisissent de se battre seuls comme le constate Natacha Helme, la nouvelle présidente du comité polynésien de la ligue contre le cancer.

 

Ida Teihotu, membre de la fédération A tauturu ia na :