Maison du diabétique : la mise au point du ministère

santé tahiti
diabète
Le ministère de la Santé précise qu’il souhaite maintenir  toutes les actions possibles en matière de prévention . Cependant, dans l’attente des recommandations du Schéma d’Organisation Sanitaire, il n’a  été pris aucun engagement au titre de l’année 2016
Le ministère de la Santé tient à apporter des précisions sur la situation de la Maison du diabétique. Celle-ci est une association de type loi 1901, subventionnée par la CPS (Caisse de prévoyance sociale) à hauteur de 20 millions Fcfp et par le Pays à hauteur de 10 millions Fcfp, depuis l’année 2013, et ce suite à la signature, le 25 janvier 2013, d’une convention tripartite entre la Maison du Diabétique, la Caisse de Prévoyance sociale et le Pays.
Le ministre de la Santé, Patrick Howell, a rencontré les membres du bureau de l’association le 27 avril dernier et s’est engagé à faire passer dans les meilleurs délais leur demande de subvention à la CCBF, à l’Assemblée de la Polynésie française, ce qui a été fait. La demande a été examinée le 26 mai dernier et a reçu un avis favorable de la CCBF pour une subvention de 10 millions Fcfp.
Dans l’attente des recommandations du Schéma d’Organisation Sanitaire (SOS), il n’a en revanche été pris aucun engagement au titre de l’année 2016. Lors du Conseil d’administration de l’établissement public Fare Tama Hau, il a, par ailleurs, été acté la mise à disposition d’un local, pour la Maison du Diabétique, à compter du 1er juillet, et ce pour un montant minime de 30 000 Fcfp par mois.
Dans un contexte budgétaire restreint, le ministère de la Santé entend maintenir toutes les actions possibles en matière de prévention, les structures privées bénéficiant de financements publics devant, dans le même temps, rationaliser leur mode de fonctionnement et leur gestion, de manière à optimiser l’usage des fonds publics.

Source : communiqué de la Présidence