Nucléaire : démissions de plusieurs membres du CIVEN

nucléaire tahiti
nucléaire
©Polynésie 1ère
Coup de tonnerre à Paris... Ce mardi 18 juillet, des membres du CIVEN, comité d'indemnisation des victimes du nucléaire, ont démissionné. La récente modification de la loi Morin en serait la raison.
Selon nos confrères de Radio 1, six des neuf membres du CIVEN, le comité d’indemnisation des victimes du nucléaire, ont démissionné ce mardi 18 juillet lors d’une réunion.

La récente modification de la loi Morin qui prive désormais le CIVEN de toute expertise scientifique sur les dossiers d’indemnisation, serait la raison principale de cette vague de démission. En attendant, les dossiers d’indemnisations, dont ceux des victimes polynésiennes, restent bloqués.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live