Risque d’explosion au port de Motu Uta

incendies papeete
Motu Uta
©Polynésie 1ère
Un périmètre de sécurité a été mis en place en zone portuaire suite à un risque d’explosion au port de Motu Uta après des fuites de produits inflammables.
Ce sont deux containers arrivés d’Espagne ce jeudi à destination de Melbourne qui inquiètent les services de sécurité de l’Etat, mobilisés sur place. Restés à bord d’un bateau de la compagnie CMA-CGM, deux containers contiennent des matériaux qualifiés de «hautement inflammables » dont de l’éthanol, le contenu du second container reste à cette heure non divulgué. Les containers ont été endommagés pendant le voyage. Des fuites gazeuses font craindre un risque d’explosion ou d’incendie en zone sous douane, au port de Motu Uta. Selon nos informations, le capitaine du bateau «veut débarquer les containers pour protéger son équipage et sa marchandise ». Problème : les responsables du Port Autonome refuseraient cette requête. Mais la situation serait en passe d'être débloquée. Une cellule de crise a été mise en place et les services de l’Etat évaluent la situation. Des témoins évoquent « l’arrosage des containers par des lances à eau » pour prévenir tout accident, ce que n’ont pas confirmé les sources officielles.

Il est question soit de réparer les containers, soit les débarquer. Mais les travailleurs, sur place, ne sont pas équipés. L’Inspection du travail et le ministère du travail ont été saisis pour qu’à minima, les employés soient équipés de combinaisons.
 
C’est finalement le scénario que tout le monde redoute depuis toujours au Port Autonome : une explosion ou un incendie, avec les cuves d’hydrocarbures à proximité. Le Port a déjà eu à gérer des fuites de containers de produits polluants, type solvants, mais c'est la première fois qu'il gère des produits dangereux.

Plus d’infos à venir sur Polynesie.la1ere.fr
Les Outre-mer en continu
Accéder au live