Soixante doses de vaccin contre la variole du singe arrivent en Polynésie

santé polynésie française
Le vaccin contre la variole du singe bientôt disponible au fenua ©Polynésie la 1ère
Un premier lot de 60 vaccins contre la variole du singe -ou Monkeypox- sera très prochainement livré sur le Territoire depuis la métropole. La procédure d'acheminement a débuté le 8 août 2022, en coordination entre les services de l’État et du Pays.

Face à la recrudescence des cas de variole du singe dans certains pays, afin de protéger la population et d’anticiper une éventuelle introduction du virus en Polynésie française, l’Etat a réservé des doses de vaccin contre cette maladie infectieuse dans le cadre de la solidarité nationale. L’Organisation mondiale de la santé a reconnu l’émergence de l’épidémie -dont l’épicentre est en Europe- comme une urgence de santé publique de portée internationale.

60 doses de ce vaccin sont mises à la disposition du ministère de la santé du Pays et seront livrés très prochainement au fenua. La procédure d'acheminement a débuté le 8 août 2022, en coordination entre les services de l’État et du Pays.

Le vaccin IMVANEX n’étant pas immédiatement disponible, le Conseil des ministres a autorisé la mise sur le marché du vaccin antivariolique JYNNEOS.

Pour rappel, la variole du singe est une maladie infectieuse virale due au virus Monkeypox, qui s'apparente au virus de la variole. Les premiers symptômes sont la fièvre, des douleurs musculaires, une fatigue, un possible gonflement des ganglions, puis une éruption cutanée étendue.