Addictions et bagarres au lycée d'Uturoa : le dialogue pour apaiser

éducation raiatea
PREVENTION
©Pol.1
A Raiatea, les gendarmes et les policiers municipaux sont allés à la rencontre des lycéens. L'objectif : dialoguer au sujet des addictions, des incivilités et des bagarres à l'heure des navettes.

Tyron Taurua, chef de la police municipale d'Uturoa, le souligne : les bagarres, mêlées à la consommation d'alcool sont récurrentes à la sortie du lycée. En particulier les jours de rapatriements des internes, lorsque les élèves traînent en ville et sur les quais en attendant le départ des bateaux. Face à ce phénomène, les forces de l'ordre misent sur la pédagogie et une "présence préventive" pour dissuader.

Répéter, c'est faire preuve de pédagogie. Ces interventions sont plutôt bien perçues par les jeunes : 

Les interventions pour la prévention des accidents ont permis une amélioration, du coup je pense que sensibiliser les gens, c'est bien pour l'avenir.

Vanessa - interne au lycée d'Uturoa


Sensibiliser, alerter, faire prendre conscience : c'est déjà un pas vers l'apaisement des adolescents et la tranquillité civique.