Australie : la grande barrière de corail blanchit à nouveau

environnement polynésie française
blanchissement grande barrière corail
Environ 250 km de la grande barrière de corail sont touchés par ce blanchissement. ©NC la 1ère
En Australie, le plus grand récif coralien du monde fait actuellement face à un nouvel épisode de blanchissement massif. La zone concernée est grande d'environ 250 km… Cela pourrait pousser l’Unesco à mettre ce site classé au Patrimoine mondial sur la liste des sites en péril…

Les plus grands spécialistes de la grande barrière de corail en Australie sont très inquiets, puisque d'après des observations aériennes réalisées ces derniers jours, le plus grand récif corallien du monde est en proie, une nouvelle fois à un épisode de blanchissement massif du corail, le 6e en moins de 25 ans. 

Ce phénomène est d'autant plus inquiétant qu'il intervient moins de 2 ans après le précédent. Un intervalle qui ne cesse de se raccourir, considéré désormais comme trop court pour permettre au corail impacté de se régénérer.

blanchissement grande barrière corail Australie
Le phénomène La Nina provoque de fortes précipitations sur l'Australie depuis plus d'1 an. ©NC la 1ère

Cet épisode est très étonnant car depuis plus d'un an, l'Australie est sous l'influence de La Nina, un phénomène climatique qui se traduit par de fortes précipitations mais aussi par un temps plus nuageux qu'à l'accoutumée et qui devrait donc logiquement faire baisser la température de l'océan Pacifique. 

Cette situation survient au pire moment pour l'Australie, puisque depuis ce lundi une équipe mandatée par l'Unesco va entamer une mission d'observation de 10 jours de la grande barrière de corail. Une mission décidée en juin 2021 lors de la dernière réunion du comité du patrimoine mondial au cours de laquelle l'Australie avait évité de justesse que la grande barrière de corail soit classée sur la liste des sites en péril.

blanchissement grande barrière corail Australie
Après avoir blanchi, le corail meurt. ©NC la1ère

Au vu des constatations réalisées ces derniers jours par les scientifiques australiens, il sera difficile, à l'issue de cette mission de l'Unesco, à la grande barrière de corail d'échapper à ce classement.

©polynesie