Cage à poissons de Vairao : 300 spécimens déjà prêts à la consommation

pêche polynésie française
Au bout de 5 mois, 300 spécimens sont déjà prêts à la consommation ©Polynésie la 1ère
Les cages à poissons de Vairao ont été officiellement présentées mardi 2 août aux représentants du gouvernement et de la chambre d’agriculture.

7 ans après son départ en Chine pour étudier l'aquaculture, Heimanu Estall est aujourd'hui chef de projet des cages à poissons de Vairao. Une initiative de la Chambre d'agriculture et de la pêche lagonaire soutenue par le gouvernement qui permet de préserver les populations de poissons. L'objectif : garantir la sécurité alimentaire des familles polynésiennes sur le long terme. 

Ces dispositifs sont une aubaine pour les petits producteurs et les familles qui vivent de la pêche... Grâce à ces modules d'élevage, les poissons se reproduisent et de nouveaux écosystèmes se forment. 

Avenir

« À terme, une bonne partie de cette production de poissons se retrouvera dans les commerces, dans les grandes surfaces ou encore dans les cantines scolaires », prévoit Thomas Moutame, président de la chambre d’agriculture.

Composées de futs en plastique et de bois, les cages à poissons sont totalement respectueuses de l'environnement. De plus, les cages sont peu coûteuses (542 300 cfp) et facilement réplicables. 

Toujours au stade expérimental, ce nouveau modèle d’élevage se montre d’ores et déjà prometteur. 5 mois après l’installation, plus de 300 spécimens sont prêts à la consommation.