Colloque de linguistique : mieux connaître les langues pour remonter aux origines

langues polynésie française
colloque langues océaniennes UPF
Ce colloque réunit une trentaine de chercheurs venus de  Nouvelle-Calédonie, de Samoa, de Nauru, Kiribati, ou encore de Hawaii, de Californie et d’Australie. ©Polynésie la 1ère
L’université de la Polynésie accueille le 12e colloque de linguistique océanienne d’un cycle qui a débuté en 1983, au Vanuatu. Organisé par Jacques Vernaudon, professeur à l’université et linguiste, il rassemble jusqu’au 9 septembre, des chercheurs du Pacifique. Ils réalisent un point d’étape sur les travaux qu’ils ont menés, et qui concernent 500 langues en Océanie.

Quels sont Les rapports linguistiques entre les habitants de Nauru et ceux qui vivent à Kiribati ?  
D'où viennent les langues polynésiennes orientales ?
Ou encore quelles sont les origines multiples de certaines langues polynésiennes ?
Ce sont des questions qui font l’objet d’échanges à l’université de la Polynésie française, dans le cadre du 12ème colloque de linguistique océanienne.

colloque langues océaniennes UPF
Ce colloque est programmé jusqu'au 9 septembre. ©Polynésie la 1ère

Ce colloque réunit une trentaine de chercheurs venus de Nouvelle-Calédonie, de Samoa, de Nauru, Kiribati, ou encore de Hawaii, de Californie et d’Australie.

Nicolas Evan, chercheur linguistique en Australie, met en exergue les grands changements avec l’apport de la linguistique mais aussi de la science ou de la biologie. 
                           

Ecoutez-le :

Le colloque a démarré à 8 h avec comme thème : Examen de l’hypothèse qui lie les langues polynésiennes exclavées du nord aux langues polynésiennes orientales, et de ses implications pour le peuplement. Tout un programme !