Jusqu'à 50% de hausse sur le prix du ciment

consommation polynésie française
Hausse du prix du ciment. ©Polynésie la 1ère / CP
Le prix des matériaux de construction connaît une hausse exponentielle - entre 30 et 300 % ! Ceux qui envisagent de construire leur maison en 2022 vont avoir quelques surprises.

Après l'alimentaire, le prix des matériaux de construction augmente - de 30 à 300 % tout de même ! Le secteur du bâtiment et des travaux publics connaît une crise post-covid sans précédent. L'année 2022 s'annonce particulièrement difficile pour les professionnels tout comme pour les particuliers. 

Après avoir connu une pénurie en 2020, le prix du sac de ciment sera vendu 25% plus cher à partir du mois de mars. Une hausse qui, plus tard, pourrait monter jusqu'à 50%...

Alors, si vous envisagez de vous lancer dans la construction, vous risquez d'avoir quelques surprises, avec des devis plus élevés mais aussi un rallongement des délais de réalisation des chantiers.

Pourquoi ?

Depuis février 2020, en plus de la pandémie, c’est à une pénurie de matières premières comme l’acier, le pvc, le bois ou encore le béton à laquelle la Polynésie  française doit faire face.

A l’origine de la hausse du prix du ciment, l’augmentation du prix des matières premières, des produits en sortie d'usine ainsi que du pétrole et du transport maritime. On note également des difficultés d'approvisionnement liés au fait que le marché polynésien n'est pas prioritaire par rapport à l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Pour les entreprises, le problème du manque de visibilité se pose. En revanche, aucune menace de licenciement ne plane pour l'instant.

Cette hausse devrait se faire sentir courant 2022, lors du renouvellement des stocks. Pour le moment, il reste encore de gros stocks de matériaux dans les entreprises.