L'action de l'Etat dans la zone maritime polynésienne

sauvetage polynésie française
La Polynésie française représente 5 millions de km2 à protéger. ©Polynésie la 1ère
L'Etat a fait le bilan annuel de son action dans notre zone économique exclusive. Cinq millions et demi de km2 à protéger et contrôler. Les bénévoles de la Fédération d’Entraide Polynésienne de Sauvetage en Mer font partie des nouveaux acteurs des opérations d'assistance, de recherche et de sauvetage maritimes.

Le haut-commissaire et le commandant supérieur des forces armées en Polynésie française a présenté jeudi 10 février le bilan 2021 de ses actions en mer :

Bilan 2021 de l'action de l'Etat en mer. ©HC


L’AEM correspond à l'action de l’État en mer. Il s'agit d'une organisation administrative et opérationnelle désignant l’ensemble des opérations maritimes civiles menées par le Gouvernement, hors missions de défense. Cette instance détient des moyens humains navals et maritimes.

Bilan 2021 ©HC


La surveillance de la navigation et le sauvetage en mer font partie de ses principales missions, dans la zone économique exclusive de la Polynésie française, qui s'étend sur cinq millions et demi de km2 à contrôler et protéger.

Bilan 2021 ©HC


Le JRCC - centre de sauvetage aéromaritime - intervient dans ses missions. Ce centre travaille en étroite collaboration avec des bénévoles de la fédération tahitienne de sauvetage en mer, de nouveaux acteurs des opérations d'assistance. La Fédération cherche d'ailleurs à lever des fonds pour financer des formations de sauvetage à ses bénévoles. Vous pouvez les joindre sur : contact@fepsm.com.