L'obésité : « C'est un combat au quotidien »

santé polynésie française
L'obésité un combat au quotidien
L'obésité un combat au quotidien ©L'obésité un combat au quotidien
Teddy Atger est une personne atteinte d'obésité qui s’assume pleinement depuis des années. Il n’a pas le diabète ni le cholestérol, mais son environnement professionnel, des facteurs psychosociaux au travail auraient selon lui aggravé son état de santé.

Teddy n’a pas choisi d’être obèse mais il a appris à vivre avec. Spécialiste des contrôles des prix à la Direction générale des affaires économiques affecté au service administratif, sa maladie ne l’a jamais empêché de travailler. Mais son environnement professionnel s’est tellement dégradé ces 10 dernières années, que son mental en a pris un coup, il passe de 180 à 231 kilos… et frôle même la mort il y a 2 ans, en 2020.

l'obésité un combat de tous les jours
l'obésité un combat de tous les jours ©l'obésité un combat de tous les jours

Cet épisode a changé sa vie : « Mes nouveaux amis, c'est ça dans la journée (il montre ses béquilles) pour le moment je peux pas m’en passer ». Louise partage la vie de Teddy depuis 26 ans, épouse, mère de famille elle prend également son rôle d’infirmière très au sérieux : « Il est autonome il prépare son petit déjeuner et il part ».

« L’obésité c’est un combat de tous les jours, confie Teddy. On ne peut pas s'en sortir tout seul. j'ai la chance d'avoir mon épouse, mes enfants qui me soutiennent. »

A 52 ans, Teddy se bat pour reprendre le travail en mi-temps thérapeutique, il estime qu’il a encore beaucoup à apporter aux Polynésiens mais il sait qu’il ne sera pas à 100% de ses capacités. 

En 1982 il y avait entre 2 et 4% de personnes diabétiques au fenua, contrairement à aujourd'hui où la part de personnes diabétiques s'élève à 20%.