Le Gouvernement "entend" le cri de détresse des éleveurs porcins

animaux polynésie française
Le prix de la nourriture animale a flambé. ©Polynésie la 1ère
Yvonnick Raffin, ministre de l'Economie, a organisé une conférence de presse aujourd'hui à l'extérieur de l'Assemblée de Polynésie pour répondre à l'appel à l'aide des éleveurs de porcs. Leur situation sera discutée le 4 mai, en Conseil des ministres.

Yvonnick Raffin, ministre en charge de l'Economie, a affirmé mardi 26 avril lors d'une conférence de presse à l'Assemblé qu'il "entend" l'appel au secours des éleveurs et que leur situation sera au cœur des échanges mercredi 4 mai, en Conseil des ministres, pour trouver des solutions.

Pour rappel, les éleveurs porcins ont arrêté d'approvisionner l’abattoir de Papara depuis hier. Ces derniers subissent de plein fouet la flambée du prix de l'alimentaire animal et du fret maritime. Les éleveurs s'estiment abandonnés par le Gouvernement qui leur avait promis une aide de 5% sur l'achat de la nourriture pour leurs bêtes dès le début de l'année. Indemnité qu'ils n'ont jamais reçu.

Ils demandent également une revalorisation de 15% du prix du kilo de viande porcine.