Le salon du tourisme est ouvert : c'est la ruée !

tourisme polynésie française
salon tourisme
Full ! ©Polynésie la 1ère
Le 29ème salon du tourisme a ouvert ses portes ce matin, à Mama’o. Un rendez-vous très attendu des visiteurs locaux. Cet événement permet en effet de pouvoir découvrir les îles à des prix avantageux. C’est le 2ème salon en présentiel après la levée des restrictions sanitaires. Il regroupe près de 200 exposants dont une 40taine de professionnels nouveaux. Le salon a été pris d’assaut dès ce matin.

Ca y est, le salon du tourisme vient d'ouvrir ses portes ! Vu le nombre de visiteurs qui attendaient l'ouverture officielle de cette 29ème édition, nul doute que le succès sera au rendez-vous, les prix avantageux y étant pour quelque chose. 

©polynesie

200 exposants sont installés sur le site de Mamao, dont une quarantaine de nouveaux. Mais certains d'entre eux ne sont pas là, victimes de l'embellie touristique. Exemple de l'hôtel Intercontinental, grand absent du salon, car il affiche déjà complet. Autre exemple significatif, seule une pension de famille de Moorea est présente à Mamao ! Toutes les autres ont déjà fait le plein de clients et apparemment, pour quelque temps.

salon tourisme
Des visiteurs ont attendu depuis très tôt ce matin dans l'espoir de décrocher de belles offres. ©Polynésie la 1ère

Un constat corroboré par Paul Dachard de l'hôtel Hilton de Tahiti selon qui des confrères "n'ont pas besoin de promotion supplémentaire car ils ont déjà beaucoup de réservations". Et concernant son établissement, "ça se passe très bien, on commence à avoir des réservations, il ne faut pas trop tarder pour réserver, car ça commence à bien se remplir pour la fin d'année ou le début de l'année prochaine. Pour l'instant, les clients sont en majorité des Etats-Unis, mais une très bonne portion de clients locaux."

salon tourisme
Cette fois-ci, certains acteurs du tourisme polynésien ne sont pas présents car ils ont déjà fait le plein de clients. ©Polynésie la 1ère

Et plus la demande est forte, plus les tarifs augmentent et moins il y a moins de disponibilités. "C'est impressionnant", confirme une cliente. "J'espère que nos hôtels et pensions feront des efforts pour les locaux...depuis cette année, on se rend compte que ces établissements sont moins nombreux, donc il y a moins d'offres. On les a soutenus [pendant la crise sanitaire], qu'ils soutiennent à leur tour notre pouvoir d'achat", ajoute un touriste local.

salon tourisme
Des stands qui ne désemplissent pas. ©Polynésie la 1ère

Que les différents prestataires touristiques jouent le jeu de la relance économique en atténuant l'effet inflationniste, beaucoup de visiteurs l'espèrent. Mais quand après avoir pu décrocher des réservations sur leur destination de choix, ils apprennent que leur vol est annulé à cause de la grève des pompiers de certains aérodromes, c'est le désarroi. 

Dommage pour eux et la compagnie aérienne locale qui profite aussi de ce salon pour faire des promotions.

En février de cette année, 23 000 visiteurs étaient venus au premier salon du tourisme d'après crise sanitaire.