Les nations insulaires réunies à la conférence sur la réduction des risques de catastrophes

climat polynésie française
conférence risques climatiques
Cette conférence s'est ouverte ce mardi matin à Brisbane en Australie. ©Gouvernement
Jean-Christophe Bouissou, vice-président du Pays, a assisté ce mardi matin, à la cérémonie d'ouverture officielle de la conférence Asie-Pacifique sur la réduction des risques de catastrophes, qui a lieu actuellement à Brisbane en Australie.

Cette conférence permet aux associations et aux groupements socioprofessionnels d'exprimer leur voix au titre de la société civile auprès des dirigeants politiques.
Le vice-président Bouissou a ensuite rejoint le Pavillon des îles du Pacifique pour assister à la présentation officielle de la Déclaration océanienne des ministres chargés de la réduction des risques de catastrophes, adopté le 16 septembre dernier aux Fidji.
La constitution de cette déclaration vient à la suite des récentes répercussions dévastatrices de certains aléas sur les économies et les communautés du Pacifique.

Aléas climatiques et géologiques graves

L’ensemble des États et Pays signataires pourra, collectivement et individuellement, mobiliser les énergies nécessaires à une action constructive, ce qui permettra à tous d’accroître la résilience. La déclaration garde à l’esprit que la région continuera de subir les effets de phénomènes climatiques et météorologiques, et des aléas géologiques, plus graves et plus extrêmes encore, pour les années à venir.
La Polynésie française souscrit évidemment à cette déclaration, qui répond parfaitement à sa politique de prévention des risques et de protection des populations et des biens.

Conférence risques climatiques
Jean-Christophe Bouissou entouré de représentants de nations insulaires. ©Gouvernement