Marathon va'a Polynésie La 1ère – Tahiti Kdo : Air Tahiti veut aller plus haut

marathon polynésie 1ère va'a polynésie française
Air Tahiti
2017-2018-2019 : 3 fois d’affilée 3ème de Hawaiki Nui Va'a. Air Tahiti est un outsider de poids. ©Polynésie la 1ère/M.Dury
A 5 jours de la 31ème édition du marathon Polynésie La 1ère – Tahiti Kdo Va’a et après les femmes de Ihilani hier, nous allons désormais à la rencontre d’un club qui a fait beaucoup parler de lui, ces dernières années. 3 fois d’affilée sur le podium de la prestigieuse Hawaiki Nui. Cette équipe, c’est celle d’Air Tahiti, entraînée depuis 2008 par Matahi Tapatoa.

Ils se sont entraînés toute la semaine, en individuel. Ce samedi matin, pour la première fois de la saison, les rameurs d’Air Tahiti se retrouvent pour un entraînement en V6. Ils sont comme ça, ne se mettent pas la pression, et jusqu’à présent, la formule fonctionne.   

Depuis quelque temps, c’est à Papeari, dans cette rivière de Afeu, que chaque session commence.  "Ok, c'est reva !"

Air Tahiti
Rivière Afeu, Papeari… ©Polynésie la 1ère

Au programme de cette matinée d’entraînement par équipes, deux formations à tester. Air Tahiti peut compter sur deux renforts, cette saison… il est question désormais, de trouver les meilleures sensations. "Aujourd'hui, c'est que du réglage...je relâche...Ok les boys ?!", lance le coach, Matahi Tapatoa.

Air Tahiti
1er première étape 2017... baptisée en 2017, sortie des ateliers ARE… peaufinée… inclinaison des sièges. ©Polynésie la 1ère

3 podiums de Hawaiki Nui, ces 3 dernières années. Depuis 2017, Air Tahiti se place parmi les meilleurs, sur toutes les courses par équipes. Pour le prochain grand rendez-vous, ils font office d’outsider, un rôle qui leur convient parfaitement. "Comme tous les ans, le marathon Polynésie la 1ère est la première course où on voit tous les clubs. C'est un repère. Difficile pour nous de se préparer en équipe, on fait confiance à chacun de se préparer seul", explique Matahi Tapatoa. "On est confiants par rapport à notre poste d'outsider. On essaie de faire au mieux pour faire vibrer les supporteurs et nos familles qui nous soutiennent", ajoute Kyle Taraufau.

Air Tahiti
Dans le tempo. ©Polynésie la 1ère

"On a de la chance d'avoir une bonne entente, une bonne ambiance. On n'a pas trop de compétition entre nous, au contraire, on se tire tous vers le haut. C'est ce qui fait notre force", précise Hotuiterai Poroi.

Pour composer une équipe performante, il ne suffit pas seulement d’assembler les talents. Il faut les mettre dans les meilleures dispositions, créer une alchimie. Air Tahiti y parvient, presque naturellement.

La sortie du jour en V6 est venue le confirmer. "On a fait un bon travail aujourd'hui, on a vu que la cohésion était là. C'est sûr que physiquement, les gars se sont préparés, donc c'est de bon augure pour la course", remarque Aldo Maueau, président d'Air Tahiti.

Air Tahiti
Deux formations en V à tester ce jour-là. ©Polynésie la 1ère

Après une 2ème place en TOP 20, l’année dernière derrière le grandissime favori Shell Va’a, pour 2022, Air Tahiti veut créer la surprise. La synergie entre rameurs le jour J pourrait faire des étincelles.