Matarii i Ni'a : la célébration du « Nouvel an Mã'ohi »

vie locale polynésie française
lever des Pléiades
©CP/Pol.1
Le lever des Pléiades ou Matarii i Ni'a, en tahitien, a été célébré hier soir à Hamuta, sur le marae Tupuhaea. Une cérémonie symbolique qui, selon le calendrier polynésien, marque le passage à la « saison d'abondance ». Une sorte de Nouvel an Mã'ohi...

Matari'i i ni'a ou le lever des Pléiades marque le début de la saison d'abondance ! Au fil des ans, les associations culturelles se sont appropriées cette date du 20 novembre qui célèbre en quelque sorte le nouvel an Mã'ohi. La cérémonie s'est déroulée hier soir à Hamuta sur le marae Tupuhaea.

Plusieurs associations culturelles étaient présentes. Les membres de l'association Te Hivarereata ont magnifié le lever des Pléiades grâce à des 'õrero et une cérémonie du ‘ava.

Rite ancestral

Une cérémonie 100% ma'ohi, pour s’imprégner de la terre, de la mer, du vent... En bref, renouer avec la nature mais aussi avec le sacré, moins visible.

Depuis plus de vingt ans, l’association Te Hivarereata fait revivre le marae Tupuhaea au rythme du calendrier Mã’ohi. L’éclipse lunaire puis le lever des Pléiades... les astres parlent, comme un appel à la nature et à sa protection. Reste à inscrire définitivement la date dans le calendrier occidental pour que ce rite ancestral perdure.

Regardez le reportage de Cybèle Plichart et Patrick Tsing Tsing :

©polynesie