Papara : les éboueurs payés en partie cette semaine, le solde avant le 8 janvier

politique polynésie française
61cb61ed79d4e_off-situation-mairie-papara-pad-frame-735.jpg
Un accord a été trouvé, ce mois-ci les éboueurs devraient percevoir 45% de leur salaire. Le reste, début janvier. ©Polynésie la 1ère
Après des discussions fructueuses entre la COSAC et le maire de Papara, une solution transitoire a été trouvée. Les 11 salariés concernés vont pouvoir bénéficier de 45 % de leur salaire. Le budget de Papara le permet encore. L'accord a été signé, l'argent sera versé avant la fin de l'année.

Une fin de mois difficile pour les éboueurs de Papara. Le budget destiné à leur paie n’est pas suffisant. Ce mois-ci, ils percevront un peu moins de la moitié de leur salaire. Soit 95 000 cfp. "On est obligés de prendre les 40%, sinon on va rester sans argent. On a des dettes à payer, des enfants à nourrir. Ils connaissaient ces problèmes depuis le mois d'octobre, si nous avions été avertis nous n'aurions pas eu besoin de réclamer nos salaires", dit Stéphane Lee Tham, agent communal.

Après le rejet de la délibération du budget annexe des déchets servant à payer les employés la semaine dernière, la confédération syndicale des agents communaux de Polynésie a cherché une solution. Chose faite hier matin. "Nous avons proposé la procédure de la réquisition dans la limite des crédits disponibles", explique Christelle Lecomte, représentante du COSAC à Papara.  

Après la rencontre, la maire Sonia Taae s’est assurée pour que tout soit fait le plus rapidement possible. Les 11 agents de la commune devraient bénéficier d’une partie de leur salaire cette semaine. Ils espèrent une régularisation de la situation avant le 8 janvier prochain.

©polynesie