Vidéo antisémite : son auteur, un avocat, comparaîtra devant le tribunal le 6 décembre

justice polynésie française
conf presse vidéo antisémite
Le procureur Hervé Leroy lors du point presse. ©Polynésie la 1ère
L’avocat du barreau de Papeete qui avait tenu des propos antisémites dans une vidéo diffusée sur Facebook est poursuivi pour injure publique envers un groupe de personnes en raison de son appartenance à une religion déterminée, et divulgation d’informations personnelles concernant un journaliste. Placé en garde à vue hier, et relâché ce matin, il sera jugé par le tribunal correctionnel.

L'avocat du barreau de Papeete qui avait posté début septembre sur Facebook une vidéo le mettant en scène en tenant des propos antisémites a été placé en garde à vue hier pour s'expliquer. Cette garde à vue s'est terminée ce matin.

Cet après-midi le procureur de la République, Hervé Leroy, a précisé qu'il sera jugé devant le tribunal correctionnel le 6 décembre prochain. 

Cet avocat est poursuivi pour les chefs "d'injure publique envers un groupe de personnes en raison de son appartenance à une religion déterminée", et de "divulgation d'informations personnelles concernant un journaliste" de TNTV.

Pour ce dernier délit, il encourt des peines de 5 ans de prison et 8 969 146 cfp d'amende.

Dans la vidéo qu'il avait publiée, l'avocat faisait le tour des rayons dans un magasin de fumoirs et s’attardait devant l’un d’eux, en tenant des propos discriminants où il faisait allusion aux chambres à gaz.  

Des mots qui évoquaient ce crime contre l’humanité, orchestré par le régime nazi au siècle dernier. 

Des propos vivement condamnés par ses confrères et qui avaient surtout indigné la communauté juive de Polynésie ainsi que les organisations de défense contre l’antisémitisme, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme ainsi que le Conseil représentatif des institutions juives de France.