Week-end pascal à Moorea : chacun doit veiller à la sécurité de tous

sécurité polynésie française
week end pascal prudence
Pendant le week-end pascal, la population de Moorea augmentent d'un coup, les risques d'accident également. ©Polynésie la 1ère
L'hôpital de Moorea fait de la prévention pour ces fêtes de Pâques. La direction de l’établissement de santé rappelle qu’il est de la responsabilité de chacun de veiller à la sécurité de tous. Et demande donc aux visiteurs d’être très vigilants sur la route, sur le lagon afin d’éviter les accidents et les noyades, et aussi d'éviter l’abus d’alcool.

Quand les habitants de Tahiti débarquent à Moorea le temps du long week-end pascal, l'île soeur accueille d'un seul coup des milliers de visiteurs et de vacanciers.

Du monde se retrouve alors sur les routes, sur les plages, les hôtels et autres restaurants. Cet afflux soudain peut provoquer des accidents de toutes sortes.

A cette occasion, la direction de l'hôpital de Moorea informe que "cet afflux majeur de population nécessite, pour le bien-être de tous, une adaptation des services de sécurité, de secours et de soins, en collaboration avec les services de la commune, du Pays et de l’État.

week-end pascal prudence
Le rush vers l'île soeur. A Moorea, l'hôpital et les services de secours se tiennent prêts. ©Polynésie la 1ère


Néanmoins, l’hôpital de Moorea-Afareaitu qui accueille toutes les personnes dont l’état nécessite une prise en charge médicale, rappelle qu’il est de la responsabilité de chacun de veiller à la sécurité de tous. Aussi, il est demandé aux visiteurs et vacanciers d’être très vigilants sur la route et sur le lagon afin d’éviter les accidents et les noyades.

Sans oublier que l’abus d’alcool augmente le risque d’accidents et de violences familiales."

Ecoutez le docteur Biarez, médecin à l'hôpital d'Afareaitu :

Docteur Biarez