Pourquoi le CPI connaît-il une pénurie de médecins ?

santé tahiti
Pénurie de médecins au CPI à Pirae
©Polynésie 1ère
L'affiche à l'entrée de la Maison de la Mère et de l'Enfant, à Pirae, ne laisse pas indifférentes les nombreuses familles qui fréquentent ces lieux. On connait les problèmes de recrutement de médecins dans les îles mais Tahiti ne semblait pas concernée jusqu'à présent. Explications.
Le discours est différent entre les parents habitués de ce lieu très pratique pour eux et une administration empêtrée dans des méthodes de gestion extrêmement lourdes. Dans ces conditions, il est difficile d’attirer des médecins, y compris des Polynésiens de retour de leurs études. Les premiers à en souffrir sont les îles éloignées, mais même à Tahiti des difficultés de recrutement sont prévisibles.

L’affiche à l’entrée du CPI vaut le détour. Avec l'absence de trois médecins, les enfants malades sont renvoyés vers des dispensaires déjà chargés, aux urgences bondées en permanence, ou vers des cabinets privés. Ce qui pose visiblement des problèmes financiers aux parents rencontrés ce jeudi matin au sein du CPI, à Pirae.

Selon les autorités, la situation au CPI pourrait commencer à s’améliorer d’ici un mois. Mais, à la direction de la Santé, on s’attend clairement à connaitre de plus en plus souvent des pénuries de médecins.

Reportage
Pourquoi le CPI connaît il une pénurie de médecins ?


Retrouvez le reportage dans nos journaux télévisés de ce jeudi 15 juin sur Polynésie 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live