Premier cas de Coronavirus en Polynésie

coronavirus tahiti
coronavirus
L'épidémie de coronavirus a déjà fait 25 morts en France. ©AFP
L'annonce a été faite par Edouard Fritch, ce mercredi 11 mars, lors d'une conférence de presse. Un premier cas de coronavirus a été avéré en Polynésie française. Il s'agit de Maina Sage, rentrée sur le territoire samedi 7 mars. L'élue est confinée à son domicile. 
La Polynésie française était jusqu'alors épargnée par le coronavirus. Le président du Pays, Edouard Fritch, vient d'annoncer ce mercredi matin lors d'une conférence de presse un premier cas de coronavirus sur le territoire. Il s'agit de Maina Sage, élue à l'Assemblée nationale. Elle est aujourd'hui confinée chez elle.

Elle était en Métropole pour participer à la commission de l'Assemblée nationale en compagnie du ministre Franck Riester, qui lui-même est confiné. Selon Edouard Fritch, avant de rentrer sur le territoire, elle a vu un médecin qui n'a rien détecté. Mais au vu du nombre de cas au niveau national, elle s'est présentée elle-même à l'institut Louis Malardé pour passer un test. Actuellement des investigations sont en cours pour tracer son parcours depuis son retour samedi soir et savoir qui elle a cotoyé afin de limiter la propagation du virus.

Selon Edouard Fritch "la surveillance va se renforcer aujourd'hu, jusqu'à présent nous étions en phase de prévention de l'arrivée de ce virus. Avec ce seul cas, nous sommes en phase 1. L'objectif est de freiner la propagation de ce virus sur le territoire. Je veux dire à nouveau qu'il faut garder raison et ne pas céder à la panique. Aujourd'hui il s'agit d'un cas isolé qui a été immédiatement pris en charge". Et d'ajouter : "J'invite la population à être raisonnable et éviter tout déplacement à l'extérieur (...) Toutes les dimensions de la propagation du virus sont prises en compte aujourd'hui avec la mobilisation de tous les ministères et toutes les administrations du Pays"

Pour conclure, Edouard Fritch a tenu à dire un mot sur les élections municipales. "Le ministre de l'Intérieur a formulé des recommandations en terme de regroupement, nous les renouvellerons d'ici dimanche. Mais je vous demande à tous de faire votre devoir de citoyen".