Recours rejeté pour la fédération polynésienne de boxe

boxe tahiti
Nena / Sanquer
©Polynésie 1ère
La délégation de service public échappe définitivement à la fédération polynésienne de boxe. Le tribunal administratif a donné raison à la ministre Nicole Sanquer.
La ministre de la Jeunesse et des Sports avait refusé en mai dernier, le renouvellement de sa délégation de service public à la Fédération Polynésienne de Boxe dirigée par Tauhiti Nena. Principal motif : la fédération ne s’investissait pas assez dans les actions de formation et de développement du « noble art » dans les milieux extra sportifs et notamment scolaires.

Nicole Sanquer a donc accordé cette délégation de service public à la fédération de boxe anglaise. Un recours avait quasi-immédiatement été déposé par Tauhiti Nena pour contester cette décision. Mardi 13 septembre, le tribunal administratif a donné raison à la ministre. Les juges ont estimé qu'elle n’avait pas commis d’erreur manifeste d’appréciation.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live