Réserve parlementaire : Maina Sage appelle à voter pour les projets favoris

politique tahiti
Maina Sage
La députée orange Maina Sage lors de son intervention à l'Assemblée Nationale de Paris. ©Capture écran
Dans le cadre de l'attribution de sa réserve parlementaire, la député Maina Sage invite les internautes à voter pour leurs trois projets préférés. Au total, 15 millions de fcp seront attribués.
Dix-huit à Tahiti, cinq aux Marquises, deux aux Tuamotu-Gambier, et cinq à Moorea... Au total, trente associations ont sollicité la réserve parlementaire de la député Maina Sage. Pour les découvrir, rendez-vous sur la page internet : reserveparlementaire-circo1pf.fr. Les internautes ont jusqu'au 30 septembre pour voter.

Comme l’année précédente, il a été choisi deux thèmes prioritaires qui seront pour 2017 : les actions de lutte contre la violence et de promotion des langues polynésiennes. Sur le site, les projets y sont décrits. Ainsi, l'internaute est invité à voter pour les trois projets qui lui plaisent le plus. Le projet qui aura retenu le plus grand nombre de votes se verra attribuer 3 points, le deuxième 2 points et le troisième 1 point. Le jury retiendra au moins un projet par secteur géographique.

Ces points viendront compléter la note du jury, qui évaluera chaque dossier selon le barème suivant :

- Originalité et intérêt général : 3 points
- Qualité du dossier (présentation, sérieux) : 2 points
- Action de lutte contre la violence : 1 point
- Action de promotion des langues polynésiennes : 1 point
- Note du public :  1 à 3 points

15 millions de fcp par député


Chaque année, l’Assemblée nationale attribue une enveloppe moyenne de 15 millions de fcp par député, appelée « réserve parlementaire ». Cela permet de soutenir des projets associatifs et communaux. Le député recommande alors une liste de projets qui sont ensuite soumis à l’approbation de l’Assemblée et inscrits au budget. En 2016, 17 associations ont bénéficié de cette réserve pour un montant global de 14,5 millions fcp.

Les membres du jury se réuniront du 3 au 4 octobre pour annoncer les résultats le 5 octobre. En janvier, le rapporteur général du budget devra accepté ou non les dossiers avant qu'ils ne soient remis au ministère désigné.