Rudolph Jordan: "Tahoera"a je suis, Tahoera'a je reste !"

politique tahiti
politique
Rodolph Jordan à sa sortie du bureau du Président de l'Assemblée, ce matin ©P.1ère
Après le ralliement de Jacques Raioha au parti d'Edouard Fritch ce week-end, les tractations entre Tahoeraa et Tapura Huiraatira se sont intensifiées ces dernières heures. Il manque encore 4 voix à ce dernier pour obtenir la majorité à l'Assemblée.
Dans ce contexte, l'élu orange Rudolph Jordan a tenu à clarifier sa position: "Depuis quelques jours, la rumeur court que je pourrais rejoindre le groupe Tapura et quitter le Tahoera'a Huiraatira"  écrit-il dans un communiqué. "Je tiens à démentir cette rumeur de la manière la plus énergique. Tahoera'a je suis, Tahoera'a je reste ! Je n'ai pas l'intention de répondre aux différentes sollicitations dont je fais effectivement l'objet, et ainsi trahir la population qui m'a fait confiance. En ce qui me concerne, le Tahoera'a est, et restera mon parti et mon groupe à l'Assemblée".

Cette mise au point intervient au moment où Sylvana Puhetini, Présidente de groupe Tapura à l'Assemblée, précise que "dans le cas du ralliement de Jacques Raioha, Edouard Fritch n'a exercé aucune pression. Jacques a beaucoup réfléchi avec les représentants des deux groupes (NDLR: avant de prendre sa décision), et il y a eu beaucoup de discussions".


3 élus orange "convoqués" chez Tuihani ce matin

Le Tahoeraa critique les méthodes d'Edouard Fritch dans sa course au renforcement à l'Assemblée. Pour Marcel Tuihani, son président et indéfectible soutien à Gaston Flosse: "il y a des tentatives de débauchage auprès de nos élus orange. Mais si l'on est véritablement dans l'exercice de la transparence, il n'y a pas lieu de s'inquiéter sur le rôle de l'Assemblée".
politique2
©P.1ère

Ce matin, trois autres possibles transferts, Charles Fong Loi, Evans Haumani et Rudolph Jordans ont été convoqués dans le bureau du Président de l'Assemblée. Chacun a réaffirmé son appartenance au groupe orange. Charles Fong Loi, à sa sortie, a déclaré: "le président nous laisse la liberté de choisir bien sûr. Je suis toujours partenaire du Tahoera'a". Rudolph Jordan, de son côté, a affirmé que "quand je suis parti tout au début avec Edouard, je lui ai dit non !... lors de nos premiers contacts. Je n'ai pas eu d'autres appels du pied depuis".

Interviewé par Radio Polynésie Première, Jean Christophe Bouissou confirmait par ailleurs dans l'après midi, à demi-mot, que "l'arrivée de Louis Frébault au gouvernement" n'était pas d'actualité.

Au compteur, le Tahoera'a totalise toujours 21 sièges contre 17 pour le Tapura à l'APF.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live