polynésie
info locale

Saisie par les douaniers de produits anabolisants

sécurité tahiti
douane
©AFP
Le 6 décembre dernier, lors d'un contrôle de dédouanement, les agents du bureau de douane de Faa'a, ont sélectionné un colis, en provenance de Thaïlande, contenant un certain nombre de médicaments sans justificatifs. Il s'agissait d'anabolisants (852 comprimés et 1 flacon de stéroïdes injectables)
500 comprimés de Methandienone, 100 comprimés de Atlas anavar, 50 comprimés de Provironum mesterolone, 202 comprimés de Clenbuterol, un flacon de stéroïdes liquide injectable... Voici les produits qu'ont saisi la douane de Faa'a le 6 décembre dernier.

"En Polynésie, ce sont des produits considérés comme des médicaments donc destinés à des professionnels", explique Didier Martinez, adjoint au directeur de la Direction régionale des douanes de Polynésie française.

Interview



Le destinataire de la marchandise, un employé de 35 ans, a été convoqué par la douane. Selon ses déclarations, il avait commandé les produits sur un site Internet spécialisé pour la somme de 43 000 Fcfp pour ses propres besoins de sportif amateur. L’individu n'étant pas en situation de récidive, il a dû payer une lourde amende et s'est vu confisquer l'ensemble des anabolisants qui seront prochainement détruits.

Il s'agit de la saisie la plus importante réalisée par la douane de ces 3 dernières années, en ce qui concerne les anabolisants utilisés dans les milieux sportifs et plus particulièrement du culturisme. Les anabolisant sont des substances dopantes très recherchées par les sportifs de haut niveau. Ils ont la particularité d'avoir de nombreux effets indésirables et de provoquer notamment des cancers.

Didier Martinez, adjoint au directeur des douanes de Polynésie française

 

Publicité