Un dimanche pas si confiné que ça

coronavirus tahiti
Un dimanche pas si confiné que ça
Un dimanche pas si confiné que ça ©Polynesie La1ere
Parce que l'hôpital sature, les autorités confinent. Et en ce 1er dimanche de "restez à la maison " premier constat : dérogation à la main la population solidaire pour continuer à vivre une vie normale.

Le rétablissement d’un couvre-feu de 21 heures à 4 heures du matin, annoncé dès lundi, entre en vigueur mercredi 11 août au soir à minuit en Polynésie, le territoire était déjà soumis depuis la mi-juillet à des restrictions comme l’interdiction des concerts, expositions et mariages dans les établissements publics.

Le couvre-feu, rendu possible par la déclaration de l’état d’urgence sanitaire en Polynésie via un décret adopté mercredi en conseil des ministres métropolitain, sera complété à Tahiti et Moorea par un confinement le dimanche. L’accès aux plages sera notamment interdit.

Mais les polynésien sont maintenant au fait avec les règles de la dérogation.

Tour d'horizon avec Roan Poutoru et Sandro Ly