Thomas Loux, graine de génie

éducation
Portrait: Thomax Loux, graine de génie
©Polynésie la 1ère
Ce jeune polynésien arbore des cheveux rouges parce qu’il a remporté un pari : réussir le concours d’entrée à la prestigieuse école polytechnique.

Seulement cent places sont disponibles en école Polytechnique et plusieurs milliers de candidats veulent y accéder.

Pas de quoi faire frissonner Thomas Loux. Le jeune homme a des compétences hors norme.

Je suis super content de pouvoir représenter l'Outre-Mer et Tahiti là-bas. Intégrer cette école est une motivation que j'ai depuis longtemps . Il y a tellement peu de personnes qui accèdent à ce niveau d'étude. En terme d'école d'ingénieur, on peut difficilement faire mieux.

Thomas Loux

 

A titre de repère, Thomas avait obtenu la mention excellente au baccalauréat avec la note de 19,2/20.

Il a toujours eu beaucoup de facilité, mais n’a jamais sauté de classe. Par contre, il avait fini le programme de terminal en décembre, et préparait alors son premier concours.

Après deux ans de préparation, il vient d'être reçu dans la meilleure école d’ingénieurs et souhaite se spécialiser en informatique, en particulier dans le domaine de l’intelligence artificielle.

La prépa a été intense. Trois heures de travail personnel tous les jours après les cours pendant deux ans.

Il a su se détendre avec 3 heures de salsa chaque semaine, histoire d’aborder sereinement six semaines de concours.

Thomas fera sa rentrée le 27 août à l'école polytechnique. Un cursus de 4 ans qui coûte 30.000 euros.

Pour se faire, il a passé un contrat avec l'Etat et devra travailler 10 ans pour celui-ci ou rembourser la somme accordée. Au cœur de cette émulation, il se sent comme un poisson dans l’eau.