publicité

Tour de France 2018 : Arnaud Démare s'impose à Pau, Geraint Thomas conserve le maillot jaune

Dans une étape où tout s'est joué lors des derniers kilomètres dans les rues de Pau, Arnaud Démare (Groupama - FDJ) s'est enfin imposé sur ce Tour de France en remportant la 18e étape.

© France tv sport
© France tv sport
  • France tv sport
  • Publié le
Il devance Christophe Laporte (Cofidis). Au classement général, rien ne bouge : Geraint Thomas conserve son maillot jaune.

Telle une libération, Arnaud Démare (Groupama – FDJ) peut lever les bras vers le ciel palois. Le Français s’est enfin imposé sur ce Tour de France, au sprint, devançant son compatriote Christophe Laporte (Cofidis) et Alexander Kristoff (UAE Emirates). C’est la 3e victoire tricolore sur la Grande Boucle, après le doublé de Julian Alaphilippe (Quick Step).
 

Une échappée toujours sous pression


Un peu de plat au lendemain de la montée de Peyragudes, du col de Val Louron-Azet et du col du Portet, et à la veille de l’Aspin, du Tourmalet et de l’Aubisque. Ce 18e chapitre du Tour de France 2018 a permis aux leaders de souffler un peu, avant une possible explication finale sur les routes pyrénéennes et un contre-la-montre qui pourrait (légèrement ?) bousculer la hiérarchie finale qui se présentera sur les Champs-Elysées dimanche.

Car ce ne sont pas ces 171 kms entre Trie-sur-Baïse et Pau qui ont changé quelque chose au classement général. Au vue du profil, les deux côtes de 4e catégorie n’offraient pas la possibilité aux baroudeurs d’envisager la victoire finale. D’ailleurs, le peloton n’a jamais véritablement laissé partir Mathew Hayman, Luke Durbridge (Mitchelton-Scott), Niki Terpstra (Quick Step), Thomas Boudat (Direct Energie) et Guillaume Van Keirsbulck(Wanty-Gobert). L’échappée, formée dès les premiers kilomètres, n’a pas dépassé la barre des deux minutes d’avance.
 

2e victoire sur le Tour pour Démare


Sep Vanmarcke (EF Education First-Drapac P/B Cannondale), Michael Gogl et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) ont tenté de contrer le peloton au moment d’entrer dans le Gers (km 66) mais le trio n’est pas parvenu à rejoindre le groupe de tête, rendant finalement les armes après le sprint intermédiaire (km 74). Entre temps, Nairo Quintana (Movistar) et Simon Yates (Mitchelton-Scott) ont chuté. Sans gravité.

Avant d’être repris à 16 km de l’arrivée, Terpstra était passé en tête au sommet de la côte de Madiran (1 pt), tout comme Van Keirsbulck en haut de la côte d’Anos (1pt). Le Belge avait auparavant empoché 20 pts lors du sprint intermédiaire, devançant le Néerlandais.                                                                                                   
Tout s’est donc accéléré dans les derniers kilomètres lorsque les Groupama-FDJ ont décidé de mener le rythme du peloton, puis relayés par les Bora de Peter Sagan. Mais finalement, c'est Arnaud Démare qui a été le plus vif pour remporter sa deuxième victoire de sa carrière sur le Tour, après celle à à Vittel (4e étape) l'année dernière. Geraint Thomas (Sky) a connu une journée tranquille et conserve son maillot jaune.

Retour en images 

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play