Montée des eaux et coût de la vie, les problèmes que veulent surmonter les habitants de Manihi

macron polynésie tuamotu-gambier
Attentes population Manihi
©Polynésie la 1ère
A Manihi, la population attend beaucoup de la visite d'Emmanuel Macron qui arrivera demain en début d'après-midi. Sur place c'est l'effervescence depuis plus de 2 jours. La population a triplé pour l'occasion : les habitants de Arutua, Apataki, Kaukura et Anaa sont venus prêter main forte.

Effervescence à Manihi dont la population a triplé ces derniers temps en vue de l'arrivée du Président Macron. Cette visite est l'occasion de faire prendre conscience au gouvernement central l'urgence de bâtir des abris de survie, à cause de la montée des eaux. "La difficulté dans tous les Tuamotu, il y a déjà le transport aérien et maritime, c'est un problème, et même par rapport à la montée des eaux, des digues de protection de nos archipels", explique Samuel Taputuarai, maire de Arutua. 

Attentes population Manihi
©Polynésie la 1ère

 

2 jours que la population de Manihi est mobilisée, même la nuit, pour l'événement. Les panneaux solaires de la centrale hybride ont été nettoyés. Une centrale qui fournit 90 % de la population en électricité, et réduit le coût de la facture des habitants. Mais ce n'est pas suffisant. "C'est très important pour nous. J'espère qu'il va voir comment on vit ici, surtout la vie est chère ici", souligne Alain Hapipi, maire délégué de Manihi. 

Attentes population Manihi
©Polynésie la 1ère

 

Après la visite de la centrale hybride, le cortège présidentiel prendra la direction du village où sera bâti l'un des 17 abris de survie aux Tuamotu.

Attentes population Manihi
©Polynésie la 1ère

 

Regardez le reportage de Miri Tumatariri :