polynésie
info locale

Ouverture du premier CAP poissonnerie

économie hao
Jimmy Wong, proviseur du lycée professionnel Saint-Joseph
©Nicolas Suire
Le lycée professionnel Saint-Joseph a eu la bonne idée d'ouvrir un CAP poissonnerie, qui se déroulerait sur deux ans. L'objectif est de former des professionnels dans un secteur en constante expansion.
Ils ne sont que trois inscrits pour l'instant. Ils vont passer deux ans au Lycée Saint-Joseph où ils devront se plier au rythme soutenu de ce tout nouveau CAP de poissonnerie. Au programme : 33h de cours par semaine, dont 18h de pratique.
A la fin de la formation, ils suivront un stage de seize semaines.

Le marché du poisson est florissant en Polynésie française, mais peu de professionnels diplômés y jouent un rôle. C'est pourquoi l'ouverture de ce CAP permettra non seulement d'employer des gens qualifiés dans les nombreuses poissonneries du territoire mais aussi de fournir de la main d'oeuvre pour le gigantesque projet de ferme aquacole à Hao, aux Tuamotu.

Enfin, l'ouverture du CAP permettra aux élèves de proposer d'autres manières de cuisiner le poisson, de sortir des sentiers battus comme le thon cru au lait de coco, le sashimi, ou le sempiternel poisson frit.
Ouverture du premier CAP poissonnerie

Le directeur du Lycée professionnel Saint-Joseph est au micro de Nicolas Suire.
©Polynésie 1ère

 

Publicité