réunion
info locale

20 cas de Leptospirose recensés, l'ARS alerte

santé
ARS-OI et leptospirose
Archives
Depuis le début de l’année, En cette période de fortes chaleurs et de pluies, l’Agence Régionale de Santé tire la sonnette d’alarme sur l’épidémie de dengue mais pas seulement. Plus d’une vingtaine de cas de Leptospirose ont déjà été recensés depuis janvier.
Depuis le début de l'année, 20 cas de leptospirose ont déjà été recensés par l'Agence Régionale de Santé. L’ARS lance une importante campagne de lutte contre les rats, porteurs de cette bactérie potentiellement dangereuse pour l’homme. Dans un contexte particulier d'épidémie de dengue, il est recommandé de consulter en cas de doute.
La grande majorité des cas recensés aujourd'hui sont liés à des pratiques de jardinage élevage "la kour" ou lors de loisirs en eau douce comme la pratique de la pêche ou même de baignade en rivière ou bassins.


Qu’est-ce que la Leptospirose ?


Il s’agit d’une maladie provoquée par une bactérie, la plupart du temps présente chez les rats.
Une maladie potentiellement grave, qui se contracte lorsque l’on a un contact avec de l’eau contaminée par les urines de rats, boues, eau stagnantes en bordures de ravines ou par des flaques d’eau.
La bactérie entre dans l’organisme par la peau en cas de coupures ou de plaies même légères.


Quels sont les symptômes ?


Après quelques jours d’incubation, la leptospirose se manifeste par une fièvre élevée qui va bien au-delà de 38,5° C, des douleurs articulaires et musculaires, des maux de tête et des spasmes au ventre.
La maladie peut s’aggraver après quelques jours si elle n’est pas soignée à temps par des antibiotiques, elle peut être mortelle.
 

Comment éviter la maladie ?


Des mesures de prévention visant à limiter les risques de contaminations ont été transmises au grand public par l’ARS.
Selon un communiqué il est important d’appliquer un certain nombre de mesures simples pour éviter de contracter la maladie.

Appliquer des mesures de protection individuelle :
- utiliser des d’équipements adaptés (port de gants, bottes, combinaison…)
- protéger et désinfecter les plaies
- reporter des loisirs en eau douce en cas d’eau trouble

Lutter contre les rats :
- entretenir régulièrement sa cour (absence d’encombrants, déchets)
- éliminer toutes les sources d’alimentation (y compris restes de l’alimentation des animaux)

Ces mesures de prévention doivent être appliquées tout particulièrement après des périodes de fortes pluies, car le risque de contact avec des milieux humides contaminés est alors plus important.
Publicité